L'aéromancie

L'air pour prédire l'avenir

L'idée n'est pas tellement d'utiliser l'air pour avoir des présages mais plutôt le vent. Bien entendu cette méthode n'est plus utilisée aujourd'hui car on en sait plus sur le vent et sa formation ce qui fait perdre une grande partie de ce mystère ésotérique qui fait tout le charme de la voyance gratuite.

Quels étaient les signes importants?
En premier lieu c'était la direction du vent qui était interprétée. Les voyants ne parlaient pas de cette divination mais plutôt les anciens gardiens de temples antiques, la direction du vent était interprétée car on considérait à l'époque qu'il y avait un Dieu du vent, il était donc normal de voir les prêtres guetter les mouvements de l'air car ils étaient associés à des volontés divines. La force du vent pouvait aussi être un signe divin et donc une source de prédiction. Nous n'avons pas de traces en revanche des tempêtes, orages ou même de la manière dont on pouvais interpréter l'absence de vent mais il est clair que ce paramètre devait aussi être étudié.

Pourquoi l'aéromancie n'est-elle plus suivie?
Nous l'avons vu en début de page, quand une forme de voyance est expliquée c'est comme un tour de magie, elle perd tout son intérêt. C'est le mystère qui fait le succès d'une divination et aujourd'hui avec les satellites, la météo, les cours de science, on sait que les vents sont des phénomènes climatiques naturels qui ne sont pas du tout générés par le Dieu du vent. Il y a fort à penser que si les anciens avaient pu voir la météo avec son animation satellite comme on le voit aujourd'hui, il n'auraient pas élevé de temples à la gloire du dieu du vent. De toute manière utiliser l'aéromancie pour prédire l'avenir était une erreur car si les dieux n'y sont pour rien, il est clair aussi que trop de paramètres naturels entrent en ligne de compte dans la constitution des vents du coup, même à l'époque ancienne, il y a fort à penser pour que les interprétations faites des vents n'aient jamais étées d'une grande pertinance.