L'alectryonomancie

Une ancienne méthode

Le temps où les maisons avaient leur basse-court n'est pas si lointain et il semble que cela aussi fut à l'origine d'une forme de voyance bien particulière qu'est l' Alectryonomancie. En effet il fallait utiliser un coq pour réaliser des prédictions avec l'alectriomancie.

Ce qu'il fallait faire
Il fallait poser de la nourriture sur une planche similaire à celle de ouija c'est-à-dire avec des lettres et des chiffres. On posait le coq dessus et on regardait vers où il se dirigeait. Bien-entendu on posait des questions et on essayait d'en trouver les réponses en observant bien le volatile car il fallait faire vite pour avoir sa réponse car les poules et autres gallinacés ont une certaine tendance à ravager tout ce qu'ils trouvent!

Pas besoin d'être médium
C'est donc le même principe que celui du spiritisme qui s'applique ici sauf que ce n'est pas un esprit qui donne les réponses.
C'est sur ce point que le débat se fait car les personnes qui utilisent cette méthode et qui y croient pensent pour certains que le coq est guidé par des esprits ou des forces occultes, d'autres pensent que c'est le sort qui guide le coq. Dans tous les cas, on croit ou on ne croit pas et c'est tout ce qui compte, pas besoin de se poser plus de questions.

Si il n'est pas besoin d'avoir des capacités particulières, c'est parce que les réponses aux questions ne demandent pas de connaissances en interprétation comme dans d'autres cas. Ici on lit les réponses en direct avec les lettres donc c'est très accessible.

Pourquoi l'alectrionomancie n'est-elle plus utilisée?
Cela est du au fait que l'on a pas trous un coq chez nous mais aussi une planche de ouija mais surtout que cela renvoie sûrement à une idée de la vie qui n'a plus cours aujourd'hui. C'est sans doute cela qui fait que les voyantes n'utilisent plus cet art, cela fait un peu "moyen-âge" et en plus ce n'est pas d'une grande propreté car les volailles ne s'oublient facilement.