La voyance au Moyen-Âge

Des arts nombreux

Nous avons vu dans le dictionnaire des arts divinatoires que les manières de faire des prédictions étaient assez nombreuses au Moyen-Âge et que les choses étaient assez simples à faire pour être faites à la maison.
Il est vrai que la plupart des anciens arts se basaient sur des choses du quotidien. Par exemple le fait de regarder les oiseaux ou de regarder le feu pouvait avoir son importance. Certes on ne faisait pas de prédictions détaillées, on parlait plutôt de présages, mais on en parlait. En effet, les grandes méthodes se sont redéveloppée à la renaissance? C'est le cas de l'astrologie dont on parle plus qu'avant avec Nostradamus mais aussi et surtout du tarot de Marseille qui est apparût pendant les guerres d'Italie avec l'arrivé des cartes par le sud de la France.

Le moyen-âge et la religion

Il ne faut pas oublier que pendant le Moyen-Âge les religieux étaient des gens qui ne regardaient pas la religion juste comme une croyance mais aussi comme une manière de contrôler les gens. Il fallait donc contrôler les esprits et les meurs pour assoir le pouvoir de l'église sur la population et le territoire. 

De ce fait les arts divinatoires n'étaient pas les bienvenus, car comme tout ceux qui aiment commander, les ecclésiastiques n'aimaient pas partager. C'est toujours le cas aujourd'hui avec l'Islam qui n'apprécie pas tellement la voyance.

Le fait de vouloir interdire la pratique de la voyance n'est pas nouveau pourtant les gens bravaient certains interdits.

Toujours pratiquée

C'est le problème de vouloir régire les moeurs, que ce soit la sexualité, le rapport à l'alcool ou les croyances, il est très difficile d'interdire sans même produire parfois de véritables effets contraires. Ainsi, comme nous l'avons vu dans le dictionnaire de voyance, bon nombre de pratiques anciennes proviennent du Moyen-Âge alors même que l'église voyant cela d'un mauvais oeil.

On arrête pas les croyances. Aujourd'hui avec l'avancée de la science et de l'éducation la croyance devrait reculer et il n'en est rien, les gens croient toujours mais différement et avec la technologie.