La biastomancie

Regarder les oiseaux

Ici ce ne sont pas tous les oiseaux qui sont observés mais seulement les nocturnes. Ils étaient observés mais aussi écoutés car leur cris étaient aussi importants. Ainsi il était possible de faire des présages en fonction de ces observations, de savoir si il y aurait des malheurs ou au contraire de bonnes augures. Le type d'oiseau était aussi important car certains oiseaux ont une valeur symbolique différente des autres comme la chouette par exemple.

Interprétation
Bien-sûr on ne pouvait pas poser de questions précises mais des cris comme celui de la chouette le soir avant minuit était signe d'espoir pour le lendemain, après minuit c'était un signe moins bon en biastomancie.La présence d'un hibou des marais hors de sa zone d'habitat était présage de ravages dans les récoltes.Un hibou grand duc était de bon augure.

Les oiseaux nocturnes qui volaient haut la nuit était signe que des dangers pouvaient venir cette même nuit comme des attaques de fous, plus de violence.

Les oiseaux qui volaient bas et sans bruit était un signe de continuité dans la normalité, donc une chose positive.Si un oiseau émettait un cri strident un soir de pleine lune c'était très mauvais, un malheur allait sans doute venir.
Un oiseau qui criait la nuit alors que l'on sortait était une mise en garde, un signe qu'il faudrait faire attention sur le chemin.

Un oiseau qui ne bougeait plus était aussi un signe, le signe qu'un danger était proche, qu'il fallait se méfier d'un prédateur, d'un voleur. C'est en fait le signe d'une présence dangereuse.L'oiseau qui s'envole à notre approche: la voie est libre, pas de crainte à avoir.

Les ornithologues pourraient sans doute nous en dire plus sur cette croyance et pourraient peut-être même améliorer cette voyance mieux que bien des voyantes, c'est peut-être une piste à creuser pour améliorer la biastomancie.