La bléomancie

Facile à faire

Le support de base de cet art divinatoire est le blé. Il faut aussi se munir d'une plaque de fer qui sera chauffée au feu de bois comme cela était fait dans le passé. Puis on dispose des grains de blé, douze, sur le fer et on prédit l'avenir.

Comment interpréter le résultat?
La signification dépendait du comportement des grains sur la plaque en fonction de leur emplacement car on dessinait sur le fer douze cases, pour douze grains pour douze mois. Donc un grain représentait un mois et si il brûlait, noircissait, le mois correspondant serait mauvais et si il explosait sans se carboniser c'était plutôt bon signe, signe de prospérité.

Un vieil art
Aujourd'hui on ne pratique plus cet art pour la simple et bonne raison sans doute qu'on a plus de blé à la maison. A travers les formes de voyances on peut souvent se rendre compte de ce que pouvait être la vie d'avant. Ainsi on remarque que par le passé on se chauffait au feu, qu'il y avait souvent du blé à la maison ou qu'il était facile à trouver et que cela donna à pu naissance à une forme de superstition.

La raison pour laquelle on ne pratique plus la bléomancie
Aujourd'hui les récoltes ne préoccupent plus que des agriculteurs qui sont de moins en moins nombreux et qui ne vont sûrement pas questionner la bléomancie pour faire leur prévisions. En plus c'est un art qui ne prédit que des tendances pour les mois de l'année mais en fin de compte elle ne laisse pas de grandes possibilités de détails.Difficile à pratiquer, pas très détaillée, il est fort logique de constater que cette voyance se soit perdue.