Le sel dans la Magie

Une poudre magique?

Ancienne monnaie d'échange dans certains endroits tant il était important et avait de valeur, le sel à vite fait partie des ingrédients utilisés par les sorciers et les magiciens. Ce qui est étonnant c'est qu'aujourd'hui il est moins utilisé qu'avant, d'abord parce que la magie est moins utilisée qu'avant mais aussi peut-être parce qu'il est moins cher, du coup on lui attribue mécaniquement moins de valeur qu'avant. C'est comme en lithothérapie où les pierres les plus rares sont aussi celles aux quelles on attribue le plus de pouvoir.

Rituels utilisant du sel

On peut utiliser ses propriétés en premier lieux pour absorber des ondes négatives ou même comme contenant. On utilise dans ce cas le sel comme produit contenant une charge magique. 

Attention à ce que le sel soit "pure" c'est-à-dire qu'il n'ait pas déjà servit dans des rituels de magie. Cela est facile à faire, il suffit d'utiliser du sel neuf, on n'a d'ailleurs jamais vu de sel naturel chargé négativement.

Attirer les bonnes choses

Attirer l'argent ou l'amour
Des rituels utilisant ces cristaux peuvent être réalisés par chacun d'entre nous sans danger. Pour attirer l'argent il faut se munir de deux bâtons d'encens, d'une pièce de monnaie, d'un papier et d'un crayon, une feuille, un peu de laurier et bien d'entendu d'un peu de sel.
Le but ici est plus d'éloigner de soi ce qui pourrait empêcher l'argent venir.

Le rituel:
On allume les deux bâton d'encens,- On écrit son souhait sur le papier,- On place la pièce sur ce papier, - On saupoudre une pincée de sel sur la pièce, on place la feuille de laurier et on referme le morceaux de papier comme une enveloppe.Enfin on place cette petite enveloppe dans un endroit ou personne ne viendra la déloger.

Sans danger?
Non, il n'y a pas de danger à pratiquer la magie car c'est un divertissement. Ce sort est présenté à titre informatif mais il est clair que la magie doit encore faire ses preuves et en tout cas ne pas faire peur car ses effets sont le plus souvent inexistants.