Comment trouver l'amour

comment trouver un chéri?

Avec tous les outils mis à disposition aujourd'hui de l'utlisateur, il est toujours fou de voir que bon nombre d'entre nous ne se sont jamais sentit aussi seuls. C'est le problème très humain de ce que nous pouvons appeler "l'éffet ville". C'est un exemple qui montre bien que nous sommes parfois seuls au milieu de tout le monde. Quand on marche dans la rue, que les passants sont là, c'est une chose qui est toujours frustrante de savoir que, peut-être, quelqu'un se trouve là dans cet endroit et que ce quelqu'un est celui que l'on attend depuis si longtemps.

Ce que nous attendons c'est une personne qui viendrait éclairer notre vie mais elle ne vient pas alors on se demande si elle viendra et c'est là que l'on intérroge la voyance.


La voyance

On lui pose des questions sur notre avenir mais ces réponses ne sont pas toujorus celes qu'on attend car il ne faut pas oublier que la vie est une suite d'événements qu'il faut provoquer. Nous devons toujours nous souvenir que si on ne fait rien, il ne se passera rien. 
Et cela, la plupart du temps la voyance nous le dit mais on ne veut pas le voir. Ce qui se passe c'est que nous sommes toujours au font les créateurs de notre propre monde, il ne faut pas penser que les choses vont tomber toutes seules, il faut se bouger.

Se remuer et prendre des risques

Oui, il est clair qu'il faut bouger. Nous ne pouvons pas dire ici que la voyance est la seule réponse, la seule chose à faire, c'est pour cette raison que nous pouvons parler des prédictions mais en disant la vérité.
Oui parfois, il faut se lancer quitte à faire un faux pas. Les faux pas sont partie de la vie et ils sont formateurs. Mais surtout le plus important est que le pire n'est jamais certain, il se peut qu'il n'y ait pas de véritable faux-pas, pas de véritable erreur et que tout aille bien. Il faut bien se dire que le bonheur ça existe et qu'il est possible de vivre heureux. Parfois, ce n'est pas une chose que seuls les autres vivent.

Accepter le bonheur
Certaines personnes sont si désépérées, si seules qu'elles en perdent le sens du bonheur. Il faut apprendre à se laisser vivre, à se laisser aller, c'est le plus difficile mais c'est aussi le plus important.