La divination romaine

La voyance à rome

Il est intéressant de noter que la voyance dans l'antiquité romaine était très importante, très prise au sérieux et même teintée de religion. Les plus grands personnages de l'époque tels Cicéron ont même écrit et pensé le sujet. 

Durant cette époque la croyance dans les astres et les dieux était très forte et pouvait prendre de nombreuses formes, c'est pour cette raison que Cicéron distingua la mantique de la voyance. La première utilisait des outils extérieurs, l'autre faisait en quelque sorte appel aux dons des voyants.

Les grands supports d'étude
Pour lire l'avenir, Cicéron parle des étoiles on peut donc dire sans se tromper que l'astrologie était déjà une pratique divinatoire forte dans le monde romain. Il est d'ailleurs intéressant de noter que déjà le fait d'étudier les étoiles avait se coté scientifique qui renforçait la croyance.

Mais des supports plus particuliers étaient aussi largement utilisés comme la lecture dans les entrailles des animaux morts. Ainsi lire l'avenir dans les viscères d'oiseaux était une chose très courante durant l'antiquité romaine. D'autres animaux servaient dans le processus divinatoire mais on se doute que tout le monde n'y avait pas accès pour de simples raisons économiques car tuer un animal supposait avant-tout l'acheter donc plus l'animal avait de valeur, plus la personne qui posait des questions était importante.
Mais d'autres signes naturels étaient aussi interprétés comme les sifflements d'oiseaux ou les éclairs. En effet la soudaineté des éclaires était un signe fort que les romains pensaient venir directement des dieux, il ne faut pas oublier que l'éclair était un symbole fort.

Les Dieux

Ils étaient nombreux et importants du coup il était normal de les utiliser dans le processus divinatoire mais pas toujours par le questionnement, le plus souvent les  messages des Dieux étaient interprétés au cours de la vie quotidienne car on ne les dérangeaient pas comme cela. 

Tout le monde croyait y compris des grands hommes comme Cicéron que l'on peut voir ci-contre. Même si on peut émettre des doutes sur l'importance métaphysique qu'il donnait à ses Dieux.

Cette approche est complexe car les divinités étaient très nombreuses dans monde romain, ainsi à Rome on vénérait des Dieux universels mais aussi des dieux spécifiques à la ville, d'autres au quartier et même parfois à la maison.

Les oracles
Sortes de prêtres, ils consultaient les Dieux pour lire l'avenir, ils étaient très importants dans la société et leur travail était très suivit. Ils pouvaient demander l'augure ou alors interpréter les présages, c'est-à-dire les messages directement envoyés par les Dieux sans qu'ils aient étés questionnés.

A lire: 
La voyance chez les romains: ici
La religion et la divination dans l'antiquité: ici