Le test des tâches d'encre

Un Grand Psychologue

Les psychologues mais aussi recruteurs sont de plus en plus nombreux à jouer les apprentis-sorciers avec la psychologie. Ainsi les célèbres tâches de Rorschach sont aujourd'hui connues de tous ceux qui le souhaitent par le biais d'internet alors que les psychologues veulent le garder secret...

Quel est ce test?
Il se compose de Dix images de formes et de couleurs différentes mais qui ne représentent pas de formes précises. Elles sont symétriques comme ci on avait jeté de l'encre sur une feuille de papier et qu'on l'avait pliée dans le sens de la hauteur. Le résultat donne des dessins qu'il faudra ensuite interpréter face à un thérapeute ou un psychologue de comptoir qui établira votre profil général. Il faut donc bien faire attention à ne pas trop voir de cadavres et autres points précis dans les tâches sous peine d'être alors considéré comme un psychopathe! 

Comment répondre à ce test

Le test de tâches d'encre

Il faut d'abord éviter de parler trop vite et éviter aussi de prendre des heures à répondre. Certes il n'y a pas de limites de temps mais dans le cas d'un entretient d'embauche, il ne faut pas paraître lent ou dispersé. Au contraire il faut avoir l'air de quelqu'un qui sait ce qu'il veut et qui à un esprit de synthèse.

Ce qu'il faut éviter aussi c'est de s'attarder sur des détails, des points particuliers des images car sinon cela ferait passer pour une personne qui ne sait pas résumer une situation mais qui au contraire est fermée, ne sait pas faire preuve de confiance en soi voire même qui peut se montrer agressive envers les autres. Il ne faut surtout pas avoir l'air de sortir du moule.

Tout est interprété
De la posture du corps au mouvement des yeux et des sourcils l' examinateur regardera plusieurs détails pouvant trahir son sujet. Il faut donc bien faire attention à ne pas faire de gestes trahissant l'agacement, l'hésitation ou l'incapacité à répondre. Quoiqu'il arrive il faut donner une réponse et ne jamais donner sa langue au chat. 

En cas de doute, pour être sûr de ne pas se tromper il faut donner des réponses positives sur ce que l'on voit. Par exemple décrire des choses sympathiques en parlant d'animaux communément appréciés et si possible les décrire en mouvement car les personnes qui examinent aiment bien cela car cela renvoi à l'idée de dynamisme. 
Il faut équilibrer ses réponses entre humains et animaux pour ne pas passer pour une personne monolithique.

Ce qu'il ne faut surtout pas faire
- Hésiter, tourner la planche, froncer les sourcils.
- N'interpréter que certains points de la planche comme une couleur ou un détail précis car les psys penseront que vous êtes individualiste, que vous n'avez pas l'esprit de synthèse et même que vous cachez de la violence en vous. Il faut au contraire avoir une vision globale de chaque dessin.
- Il ne faut jamais se justifier! Sauf si l'examinateur vous demande d'en dire plus, il faut dire ce que l'on voit un point c'est tout.
- Il faut éviter les choses trop sexuelles.
- Ne pas parler que de choses statiques, il faut au contraire introduire l"idée de mouvement dans vos descriptions.
- Ne jamais dire qu'on ne sait pas! Quitte à inventer un mensonge, il vaut mieux dire que l'on voit un animal mignon en mouvement.
- Ne pas dire que l'on voit des squelettes, des animaux morts, des bateaux coulé... I! faut rester positif.